Affiche :

Press_affiche

 

 

Synopsis :

A Londres deux visions du journalisme s'affrontent à travers les journaux Le Post et l'Herald. Le premier cherche à tout prix le scoop, vérifiant peu ses infos, ne craignant pas d'être immoral. Le second est connu pour être un journal libéral de gauche, gagnant souvent des prix en dénonçant la corruption et l'injustice. Les deux titres de presse traitent ainsi des mêmes histoires sous des angles très différents.

 

Bande annonce :                                        Cliquez ICI

 

 

Press

 

Sortie : septembre 2018

Origine : Angleterre

Chaîne : BBC One

Catégorie : drama

Etat : mini-série

Nombre d'épisodes : 6

Durée d'un épisode : 57 min

 

Press1

 

Créée par : Mike Bartlett

Il est déjà à l'origine de la série dramatique Doctor Foster diffusée sur la BBC en 2015 et du thriller médical en trois parties Trauma diffusé sur ITV en 2018.

 

Casting :

  • Holly Evans

Holly

Le personnage :

Holly est la nouvelle rédactrice en chef adjointe des pages infos pour le journal l'Herald. Elle n'enquête donc plus sur le terrain et n'écrit plus les articles comme avant, quand elle était journaliste d'investigation. Toutefois c'est une personne de terrain et cet aspect commence déjà à lui manquer. C'est une femme engagée, prête à aller jusqu'au bout pour trouver la vérité et en informer les lecteurs. Holly est à un moment difficile de sa vie : célibataire ayant tout donné à un travail chronophage, elle vient de fêter ses 35 ans et est en plein deuil, sa colocataire et amie s'étant fait renverser par une voiture qui a pris la fuite.

L'actrice :

Charlotte Riley s'est fait dans des mini-séries anglaises : Wuthering Heights (2009), le thriller The Take, l'épopée Un monde sans fin, celle à suspens The Town, la magique Jonathan Strange & Mr Norrell, l'historique Close to the Enemy. Elle est aussi récurrente dans la série criminelle Peaky Blinders et le biopic Trust. Au cinéma elle joue dans le film SF Edge of Tomorrow, le film catastrophe La Chute de Londres et le biopic Au cœur de l'Océan.

 

  • Duncan Allen

Duncan

Le personnage :

Excellent journaliste d'investigation dans sa jeunesse, Duncan est désormais rédacteur en chef du Post. Il n'est ni raciste, ni sexiste, ni homophobe, mais il n'hésite pas à chercher à ses histoires les angles les plus sensationnalistes sans prendre en compte les conséquences de ses articles sur la vie de ceux qui y sont mentionnés. Il n'a aucun remord. Duncan est un cynique, pour lui les journaux ont vocation de divertir les lecteurs, non de les informer. Il aime pousser ses interlocuteurs à bout mais respecte ceux qui ont du répondant. Il n'hésite pas à menacer et à faire chanter, il en attend autant de ses journalistes. Ayant une grande influence, il est détesté mais également craint. Marié, père d'un jeune garçon, il rentre rarement chez lui, préférant sa garçonnière où il reçoit sa prostituée habituelle.

L'acteur :

Ben Chaplin s'est fait connaître en jouant dans La Ligne rouge et Le Nouveau Monde de Terrence Malik. On l'a également vu dans Le portrait de Dorian Gray (2009), Calculs meurtriés avec Sandra Bullock et Ryan Gosling, Twixt de Coppola, Tarzan de David Yates, Snowden d'Oliver Stone ou encore My Lady avec Emma Thompson. Côté séries on retiendra la criminelle anglaise Mad Dogs puis sa version américaineles historiques Les Piliers de la Terre et The Book of Negroes, le thriller Sous Influence

 

  • James Edwards

James

Le personnage :

James est journaliste d'investigation pour l'Herald (un des trois qu'il reste). On lui demande non seulement des articles avec de la substance mais également suffisamment de preuves pour étayer ses histoires. Il a le privilège de choisir ses sujets mais ses supérieurs attendent de lui qu'il soit prolifique. James n'a donc plus le temps de faire des enquêtes aussi poussés qu'auparavant. Il a été contacté par un lanceur d'alerte du MI5 au sujet d'un mystérieux projet nommé "Résonnance". A l'image de son journal ses idées politiques sont de gauche et il a une vision très noble du journalisme.

L'acteur :

Al Weaver a joué au cinéma dans Marie Antoinette de Sofia Coppola et Me and Orson Welles de Richard Linklater. Puis on le retrouve en récurrent puis en régulier dans des mini-séries anglaises : le thriller Five Days, le féminin Personal Affairs, la biblique The Nativity, le biopic Five Daughters, la politique Secret State, le drama Southcliffe, l'historique Life in Squares. On le retrouve aussi dans la policière Grantchester. En 2018 il est au cinéma dans Colette.

 

  • Ed Washburn

Ed

Le personnage :

Diplômé d'Oxford, âgé de 25 ans, Ed vient tout juste de commencer comme journaliste au Post (n'ayant même pas obtenu un entretien d'embauche avec l'Herald). Il va devoir rapidement apprendre les règles de ses employeurs et à jouer des coudes pour obtenir les meilleures histoires. Ed est un jeune homme charismatique qui obtient facilement la confiance des autres, ce qui lui ouvre certaines portes. Déterminé, il est prêt à tout pour se faire une place, quitte à mettre sa morale de côté. Cela ne l'empêche pas de mentir à ses parents (profs d'université gauchistes lecteurs de l'Herald et haïssant Le Post) concernant son lieu de travail...

L'acteur :

Paapa Essiedu est un acteur de théâtre notamment connu pour son travail au sein de la Royal Shakespeare Company. En 2018 il était au casting de la mini-série dramatique Kiri.

 

  • Amina Chaudury

Amina

Le personnage :

Journaliste primée, Amina a monté les échelons un par un et est depuis 10 ans la rédactrice en chef de l'Herald. Elle doit gérer la baisse des ventes du quotidien, consciente qu'il leur faut désormais prendre plus de risques. En attendant, pour diminuer les coûts, elle est obligée de se séparer de certains de ses employés. Face à la pression financière Amina va devoir choisir ses batailles et faire des concessions qui vont à l'encontre des valeurs de l'Herald... Récemment divorcée, elle essaie de rencontrer de nouvelles personnes.

L'actrice :

Priyanga Burford était récurrente dans la série romantique I Want My Wife Back et dans la mini-série criminelle Fearless. Elle était également au casting du téléfilm d'anticipation King Charles III.

 

  • Leona Manning-Lynd

Leona

Le personnage :

Leona est une jeune journaliste de 27 ans travaillant directement sous les ordres d'Holly. Elle espère progresser rapidement et demande davantage de responsabilités. Mais Leona manque cruellement d'instinct journalistique. Elle ne réalise pas ce qu'inclut le job, s'étonne de ne pas s'en tenir aux déclarations officielles et rechigne de devoir éplucher des centaines de documents sans certitude d'y trouver quelque chose. Elle préfère utiliser internet et les réseaux sociaux pour trouver les informations plutôt que de se déplacer sur place et questionner des témoins éventuels.

L'actrice :

Ellie Kendrick a joué l'héroïne de la mini-série The Diary of Anne Frank. Elle a été récurrente dans Misfits (S5) et Game of Thrones (dans le rôle de Meera Reed). En 2018 elle était au casting de l'adaptation du roman Vanity Fair. Au cinéma on retiendra ses rôles dans le drame Une éducation avec Carey Mulligan et le film SF Native.

 

  • George Emmerson

Emmerson

Le personnage :

Emmerson est un riche homme d'affaires. Il est le propriétaire du Post. Le journal lui fait perdre de l'argent, il attend donc en contrepartie du vrai journalisme. Il est prêt pour cela à mettre les grands moyens. Sa vision est donc à l'opposé de celle de Duncan. Tous deux influents et ayant l'habitude d'être obéis, ils ont du mal à trouver leur équilibre entre la lutte de pouvoir qu'ils se livrent subtilement et les intérêts qu'ils ont en communs (le succès du Post). 

L'acteur :

 David Suchet est célèbre pour avoir incarné Hercule Poirot dans la série éponyme. Récemment il a joué dans les mini-séries The Way We Live Now (drame romantique),The Secret Agent (thriller), NCS Manhunt (policière), Decline and Fall (dramédie), De grandes espérances (nouvelle adaptation du roman de Dickens de 2011). Côté ciné ila joué dans les films d'action Ultime décision avec K. Russell et S. Seagal, Braquage à l'anglaise avec Jason Statham, Foolproof avec Ryan Reynolds, Greystoke, la légende de Tarzan avec Christophe Lambert, etc. Côté thriller il était dans Meurtre parfait avec Michael Douglas, Gwyneth Paltrow et Viggo Mortensen. 

 

  • Peter Langly

Peter

Le personnage :

Peter est journaliste à l'Herald. Père de famille, il passe pourtant ses soirées, voire certaines nuits, au travail. Très proche d'Amina dont il est le bras droit, leur relation est ambiguë. C'est un homme engagé avec des opinions extrêmement tranchées. 

L'acteur :

Acteur australien, Brendan Cowell a commencé sa carrière dans le monde des séries avec la comédie noire Life Support, le western à suspens Fat Cow Motel et le drama romatique Love My Way. Aux Etats-Unis il était récurrent dans le drama historique The Borgias (S3). 

 

  • Raz Kane

Raz

Le personnage :

Raz est le rédacteur en chef des pages info pour le Post. Il supervise les journalistes, notamment Ed qu'il apprécie peu. Raz est un arriviste aux dents longues qui est prêt à tout pour satisfaire Duncan. Il partage sa vision simpliste de l'intérêt public, se cachant derrière cette notion pour justifier les articles peu glorieux su journal.

L'acteur :

Shane Zaza a été l'un des héros de la série comique Mouth to Mouth sur la télé-réalité et de la série policière Happy Valley. Il a également été récurrent dans le biopic romancé Will (alias Shakespeare).

 

 Press_

 

 

Cela nous rappelle : The Newsroom d'Aaron Sorkin (2012-2014)

The Newsroon

J'étais une véritable fan de The Newsroom. La fin de la série après trois saisons m'a beaucoup attristée. Sa qualité et sa façon de traiter des faits d'actualité en faisait un show particulièrement riche malgré quelques défauts de rythme. Il s'agit slon moi de l'une des séries les plus intelligentes de ces dernières années et cela m'avait fait du bien.

Par son sujet, et surtout par l'axe qu'elle adopte, la nouvelle série me rappelle beaucoup sa prédécesseuse. Si la première racontait le quotidien des journalistes des news d'une chaîne d'informations, Press s'intéresse à celui de la presse écrite. Mais le principe reste exactement le même : trouver l'info, choisir un axe, livrer l'histoire au public. Les même questionnements sont soulevés sont les libertés et limites de la presse, la mission du journalisme, la responsabilité des journalistes et les enjeux présents dans chaque histoire. Je pense également que les deux séries s'adressent plutôt à un public de gauche ou du moins libéral. 

Toutefois The Newsroom était plus optimiste ; on ne doutait pas du happy ending final. Les héros obtenaient toujours le soutien nécessaire pour faire ce qu'ils jugeaient juste. Press n'est pas pessimiste ou cynique, mais la narration est plus sombre, les enjeux plus politiques. La perte de financement de la presse écrite est également un aspect important de la série que ne pouvait avoir The Newsroom (même si la question financière de l'émission avait été abordée dans la dernière saison). Mais si Le Post est présenté comme un journal misogyne, raciste et non fiable tandis que l'Herald est montré comme un combattant des laissés pour compte, on perçoit rapidement que le message du show n'est pas aussi manichéen qu'on le pensait. La grande question qui tourne autour de "Résonnance" (no spoiler) concerne ainsi un sujet qui divise les opinions depuis quelques décennies.